Identification

Connexion S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha

Fiches thématiques

L'ECOLE BISONTINE D'HYDROECOLOGIE

Les hydroécologues issus de l'école bisontine sont liés à une approche commune de la compréhension des milieux aquatiques.
Cette démarche, initiée à l'Université de Besançon, s'articule à partir de fondements et abouti à la mise au point d'outils pratiques que nous essayons de promouvoir chacun à notre niveau dans le but d'une réelle prise en compte de l'édifice biologique dans les protocoles de suivi ou diagnostics de qualité des milieux.

I. Des Fondements

  • Approche à la fois naturaliste et systémique des milieux intégrant les composantes biotiques et abiotiques de l'écosystème, ainsi que leurs interactions et leurs ajustements permanents.
  • Prise en compte des transferts d'énergie au sein de l'édifice biologique
  • Recherche de la justesse de la précision et de la robustesse des échantillonnages, qui doivent procurer des images reproductibles et comparables des peuplements et des milieux, dans une zone biogéographique donnée.
  • Reflexion sur la validité et la limite de signification des mesures
  • Recherche de référentiels

 

II. Un état d'esprit

Les réflexions menées à partir de ces fondements aboutissent à la mise en évidence de l'intégration par les peuplements des caractèristiques physiques et chimiques des milieux. Cette prise en compte rationnelle de la correspondance entre communautés biologiques et situations mésologiques aboutit au concept de la biotypologie.

 

  • Typologie des cours d'eau (Verneaux, 1973 : disponible entièrement dans la rubrique documents téléchargeables!)
  • Typologie des lacs (en cours)

 

III. Des outils biologiques

Les travaux menés par les étudiants des nombreuses promotions depuis 1968 en compagnbie des chercheurs du laboratoires ont permis la description du fonctionnement des systèmes par des investigations au sein des différents compartiments abiotiques (chimie des eaux, sédiments, substrats....) et biotiques (plancton, végétation, macrobenthos, poissons...).

La synthèse de ces données est ainsi à l'origine des méthodes pratiques ou de publications de référence, utilisables et utilisé par un "large public averti".

1 - Les cours d'eau

Tableau

2- Les systèmes limniques

Illustration : schéma

Le besoin d'un aller-retour permanent entre l'aspect conceptuel, fondamental et l'aspect application se traduit par exemple par l'évolution des méthodes indicielles à la disposition des hydrobiologistes, des indices biotiques (1967) à la normalisation de l'Indice Biologique Global en 1992.